Fatou Diome à Jeune Afrique : « sans le français, les chefs d’État africains continueraient de communiquer avec un tam-tam »

Posté le Lundi 17 mars 2008

        fatou2.jpg        ja.jpg    

             Fatou Diome                      Le n° 2164 de J.A.

Il nous arrive, tout écrivains que nous sommes, de lâcher quelques paroles malheureuses au cours d’une interview. Le plus souvent, c’est dans l’euphorie d’une manifestation, à l’occasion d’une rencontre trop bien arrosée ou dans le laisser-aller d’une exubérance inaccoutumée. Parfois, les journalistes français, soucieux de vérifier les clichés dont ils se font des auteurs africains, élaborent des questions-pièges dans lesquelles, sans y prendre garde, nous tombons. Cela donne des déclarations étranges qu’en temps normal on ne pourrait jamais prêter à des auteurs dont on connaît les positions sur un certain nombre de sujets. Fatou Diome, la plus strasbourgeoise des Sénégalais aurait-elle été victime d’une ou de l’autre situation ? Est-il certain que les propos qu’on lui prête soient vraiment d’elle ? Est-il sûr qu’ils n’aient pas été dénaturés ou travestis ?

(Lire la suite…)

Florent COUAO-ZOTTI @ 13:03
Enregistré dans L'auteur
Photographie:Malick SIDIBE ou l’historien-clicheur de l’ordinaire

Posté le Jeudi 28 février 2008

       fz1.gif        sidibe1.jpg

      L’affiche de l’expo             Malick Sidibé

Ils sont nombreux comme lui à avoir été les témoins et les héros de petites histoires des gens ordinaires. Ils sont nombreux à avoir travaillé sur les instants magiques, les scènes de vie arrachées à la quotidienneté, ce que j’appellerai des « brèves opérées sur clichés ». Mais Malick Sidibé, le Malien, lui, a porté cette façon de faire jusqu’à la densité artistique, jusqu’à l’exigence de l’esthète. De ses dix mille clichés réalisés tout au long de sa carrière, de sa pile de photos produites sur cinquante ans d’activités continues, la Fondation Zinsou à Cotonou, a décidé d’en extraire deux centaines. Pour dire et témoigner de tout l’art du grand maître. Pour dire et traduire la folie et l’insouciance de toute une époque, de tout un art, de toute une vie.

(Lire la suite…)

Florent COUAO-ZOTTI @ 18:52
Enregistré dans L'auteur
Le Tchad flambe: Nimrod, Ndjekery, Koulsy et Nocky brûleront-ils avec lui?

Posté le Mardi 5 février 2008

nocky.jpg       koulsy.jpg

Nocky Djedanoum   Koulsy Lamko

Ils sont deux: l’un, agitateur culturel et auteur, l’autre globe-trotter infatigable et écrivain respecté. L’un est un passionné de grandes causes qui concernent l’Afrique, l’autre est un révolutionnaire dans l’âme, grand défenseur de l’héritage de Thomas Sankara. Nocky Djedanoum et Koulsy Lamko – puisque c’est d’eux qu’il s’agit – sont, parmi les personnalités culturelles de la diaspora africaine, les plus consensuelles.

(Lire la suite…)

Florent COUAO-ZOTTI @ 14:44
Enregistré dans L'auteur
La littérature sur Yayi: témoignage, soupe et grimaces intellectuelles

Posté le Lundi 28 janvier 2008

yayi1.jpg yayi21.jpg

Il fera bientôt deux ans à la tête du pays et déjà, des publications, sur lui, commencent à s’étoffer. Si on ne compte plus les centaines de couvertures de magazines qui lui sont consacrées, les livres s’accumulent déjà autour de son nom.

(Lire la suite…)

Florent COUAO-ZOTTI @ 20:36
Enregistré dans L'auteur
Le football est un roman

Posté le Samedi 19 janvier 2008

cotdidierdrogba.jpg     ghana2008logo.gif           cametoo150.jpg 

Didier Drogba                                    Samuel Etoo

                Les héros attendus de cette CAN

 D’un côté, les héros, droits, alignés, le torse gonflé d’une immense fierté. De l’autre, les adversaires, l’œil fixé au ciel, les lèvres vrillées par des incantations et des prières adressées aux dieux. Au milieu, l’arène, verte, avec des tracés géométriques délimitant l’espace de jeu en même temps qu’ils lèvent un coin de voile sur les règles qui en assurent l’équilibre.  

(Lire la suite…)

Florent COUAO-ZOTTI @ 23:16
Enregistré dans L'auteur
1...45678